Outils INRS : Les connait-on vraiment ?

 

L’INRS propose des outils pratiques, opérationnels et intuitifs pour faciliter la compréhension et l’appropriation de plusieurs risques ou dispositifs réglementaires.

ATOUTS HSE a décidé de mettre en avant ces outils proposés à travers une série de 10 épisodes.

 

2ème épisode : L’outil OSEV – Risque vibratoire

 

Rappel :​

Le risque vibratoire se caractérise par deux types d’exposition :

  • Les vibrations transmises aux membres supérieurs (mains-bras) associées à l’utilisation de machines portatives
  • Les vibrations transmises au corps entier associées à la conduite d’engins mobiles

Selon l’Article R4444-1 du code du travail, l’employeur évalue et, si nécessaire, mesure les niveaux de vibrations mécaniques auxquels les travailleurs sont exposés.

Ainsi, la réglementation (issue de la directive 2002/44/CE) définit des valeurs limites d’exposition (VLE) et d’action (VLA) :

  • Pour les membres supérieurs : VLE = 5 m/s² et VLA = 2.5 m/s²
  • Pour le corps entier : VLE = 1.15 m/s² et VLA = 0.5 m/s²

 

L’INRS met à disposition l’Outil Simplifié d’Evaluation des expositions aux Vibrations transmises à l’ensemble du corps (OSEV).

Cet outil aide les préventeurs à identifier et évaluer les situations à risque selon l’exposition des salariés aux vibrations sur une journée de travail.

 

Présentation de l’outil OSEV de l’INRS

Une nouvelle version est désormais disponible en ligne.

Il y a deux versions :

 

L’outil OSEV estime la dose vibratoire journalière en m/s² reçue par un opérateur sur la base d’un traitement statistique de mesures effectuées par l’INRS dans des conditions de travail similaires.

 

Modalités d’utilisation

Selon votre besoin ou les informations en votre possession, une recherche peut être effectuée via le logiciel :

    • Pour les vibrations transmises à l’ensemble du corps : Type d’engin et conditions d’utilisation et d’exposition
    • Pour les vibrations transmises aux membres supérieurs : Type de machine et conditions d’utilisation et d’exposition

Les conditions d’utilisation dépendent de la machine ou de l’engin sélectionné.

 

Suite au remplissage de ces caractéristiques, l’outil dresse le résultat de l’évaluation du risque vibratoire de façon à estimer une dose vibratoire journalière reçue par le travailleur. Ainsi, OSEV compare cette dose estimée aux valeurs limites d’exposition réglementaires et, en cas de dépassement, l’outil propose des actions pour diminuer l’exposition.

 

 

Pour quoi faire ? ​

L’utilisation de cet outil de l’INRS permet de vérifier si les situations de travail entrainant des risques liés aux vibrations nécessitent ou non des mesures réglementaires.

OSEV peut également évaluer les améliorations apportées sur la dose vibratoire journalière suite à la mise en place de solutions.

Ainsi, les acteurs de la prévention peuvent anticiper les risques liés aux vibrations en définissant la meilleure méthode.