Outils INRS : Les connait-on vraiment ?

 

L’INRS propose des outils pratiques, opérationnels et intuitifs pour faciliter la compréhension et l’appropriation de plusieurs risques ou dispositifs réglementaires.

ATOUTS HSE a décidé de mettre en avant ces outils proposés à travers une série de 10 épisodes.

 

5ème épisode : L’outil EPICEA – Base de données des accidents du travail 

 

Rappel :​

Les accidents du travail sont nombreux dans les entreprises, ils se comptent à environ 600000 par an dont 25000 incapacités permanentes de travail et 2 décès au travail par jour.

Ainsi, à la suite d’accidents, les entreprises doivent identifier les causes et dresser des actions correctives et préventives pour éviter leur réapparition.

D’après des statistiques, la moitié des structures ayant eu deux accidents connaitront en suivant au moins un accident grave (plus de 45 jours d’arrêt) si aucune mesure n’est mise en place.

 

Ainsi, l’INRS met à disposition une base de données appelée EPICEA qui répertorie quelques accidents du travail.

 

 

Présentation de l’outil de l’INRS

Cette base de données nationale est anonyme et compte plus de 19000 cas d’accidents du travail.

Ces accidents, apparus depuis 1990 à des entreprises du régime général de la sécurité sociale, sont significatifs, graves ou mortels.

 

 

 

Modalités d’utilisation

EPICEA est un outil en ligne avec une mise à jour hebdomadaire destiné aux préventeurs sécurité.

Cette base de données ne peut être utilisée pour effectuer des statistiques étant donné que tous les accidents du travail n’y sont pas intégrés.

La recherche de dossiers s’effectue selon des mots ou expressions clés (exemple ci-dessous).

 

 

Pour quoi faire ? ​

EPICEA a pour but de sensibiliser les préventeurs grâce à des retours d’expérience d’accidents survenus afin d’éviter un maximum la reproduction de ces cas.